Psychologie / Psychothérapie

Les psychologues cliniciens  ont appris   à  décripter  le  fonctionnement psychique, normal et pathologique,  dans le cadre d'entretiens en face à face, et à utiliser  les tests  cognitifs et  les tests de Personnalité (tests projectifs).     

 

Ils ne sont pas habilités à  vous prescrire un quelconque traitement médicamenteux, contrairement au psychiatre.

 

La loi du 9 août 2004  leur a fait obligation de s'inscrire sur une liste départementale  pour  justifier de l'obtention de leurs  diplômes.

 

 

_____________________________________________

 

QUAND SE DECIDER A CONSULTER UN PSYCHOLOGUE  ?

 

Le mal-être est par nature subjectif :  une simple difficulté passagère pour une personne peut constituer pour une autre un nœud de souffrance inextricable ou  chronique. 

 

Ce n'est que  l'individu lui même qui  peut évaluer  s'il ressent le besoin  d'aller consulter  un psychologue.  Chacun est seul juge en la matière !

 

En règle générale, on se décide à consulter lorsqu'on on a l'impression que quelque chose  nous empêche de vivre sereinement et qu'il est possible de s'en dégager, sans y arriver par soi-même.

 

Ce peut être : 

- un TOC (trouble obsessionnel compulsif),

- ou trouble phobique

- un trouble du comportement alimentaire,

- une difficulté relationnelle récurrente,

- l'impression d'un malaise diffus qui génère de l'anxiété ou de la souffrance,

-  mais aussi la sensation que quelque chose en  vous  est bloqué et vous empêche de vous épanouir.

 

- Des épreuves comme un deuil, un divorce, une maladie grave, un traumatisme sexuelle ou harcèlement professionnel, une agression physique, une perte d'emploi, une difficulté professionnelle ou scolaire, quand elles  deviennent  insurmontables, constituent fréquemment un déclic qui conduit à une demande d'aide.

 

____________________________________________

 

QUEL EST LE BUT D'UNE  PSYCHOTHERAPIE ?

Une thérapie suppose l'existence d'un symptôme psychique avéré  (celui-ci peut être léger ou relever de la psychiatrie)  et conjointement elle  nécessite  l'envie du patient de s'en libérer.

 

Elle est de durée variable selon les troubles psychiques existants, selon leur ampleur, ainsi que selon les capacités d'élaboration psychique du Sujet.  Elle peut être de courte durée (deux à six mois) ou plus longue s'étalant au delà des six mois.

 

Pour ma part, je n'impose aucune durée dans le suivi de mes clients :

je laisse chaque personne décider, évaluer par elle-même si elle a envie de revenir ou pas, de continuer le travail engagé, de l'arrêter ou simplement de le suspendre momentanément.

Bien sûr, la régularité dans le suivi psychologique est recommandée.  

 

Attention !   Cela ne veut pas dire que les R-V doivent  être pris  de façon anarchique et s'arrêter  sans être discutés au préalable.  Tout R-V  pris doit être honoré ou à défaut être payé, si vous n'avez pas eu la correction de l'annuler au moins 24 h   auparavant. 

Un chèque  de caution vous sera demandé, à l'issu de la première consultation, si vous décidez de reprendre R-V ; juste histoire que vous  ne preniez  pas  les R-V à la légère.

 Le chèque de caution  vous sera rendu à la fin de la prise en charge, dès que vous en déciderez.

Tout R-V  annulé  moins de 24 H  avant  le R-V pris sera dû !

 

 

________________________________________

 

Le Développement Personnel :

 

Concerne des suivis psychologiques sans que le consultant ne présente forcément un symptôme psychique particulier.

 

Il ne s'agit pas  ici  de "soigner", au sens propre, mais plutôt :

 

- d'amener le Sujet à mieux se connaître,

- à  prendre conscience des ses ressources intérieures,

- de l'amener à développer son potentiel, ses atouts.

 

Il peut donc concerner tout un chacun.

____________________________________________ 

 

 

La relation qui s'établit entre le patient et son psy est fondamentale et doit reposer sur un lien de confiance réciproque et non de dépendance.

Les règles du suivi  sont posées clairement dès le début. Vous êtes libre  de les accepter ou de les refuser. 

 

La relation que le psychologue entretient avec son patien  ou client  est fondée sur l'empathie,  qui est la faculté du psychologue de percevoir le ressenti de son patient, de le comprendre, sans juger ses actes ou ses pensées.  

 

Le psychologue a pour fonction essentielle  d'aider ses clients à savoir utiliser ses propres ressources intérieures afin de se sentir plus libre, plus fort, pour affronter la vie avec tous ses aléas inévitables.