Sophrologie

Personnellement, je me suis tournée vers la Sophrologie constatant les limites de l’approche clinique traditionnelle avec certains patients :

 

-   ceux qui rationalisent trop leurs difficultés, ceux  qui se perdent de façon obsessionnelle dans le discours répétitif de leurs problèmes sans que ce discours n'ait de portée thérapeutique, 

 

-   ou ceux à contrario qui ont du mal à verbaliser leur souffrance.

 

J’ai étudié cette discipline aussi après avoir  constaté que beaucoup de personnes sont réticentes à l'idée d'aller voir un Psychologue, alors que par ailleurs ces mêmes personnes ont bien envie de se "déstresser",  et ressentent  le besoin  d’une prise en charge tout  en douceur.

 

La Sophrologie  est  une technique englobante qui prend en compte :

- autant le corps que la psyché,

- et qui peut se pratiquer aussi bien en individuel qu'en groupe.  

 La Sophrologie est une technique aussi bien douce, accueillante, que performante  et  efficace, accessible au plus grand nombre (enfants comme adultes). 

 

Elle  touche tous les niveaux de la personne : le niveau physique, le plan psychique et spirituel. 

 

Elle vient toucher en chacun de nous ce qui a besoin d’être touché, « revu et corrigé » en quelque sorte.

 

C’est une approche globale et complète qui opère en nous de façon ciblée et spécifique pour chaque individu,  là où nous portons un manque, une lacune, ou un excès.

 

Sa forme est assez ludique et parle à notre « enfant intérieur ». Le langage utilisé par le sophrologue pendant les séances s'adresse  souvent à cet  « enfant intérieur », c’est-à-dire à  celui qui aime les histoires, la poésie, la magie, celui qui aime se laisser aller, rêvasser, être bercé, s’amuser avec ses images intérieures.

 

 

Le Mot Sophrologie vient de trois mots grecs :

SOS = calme, sain, équilibré.  Exempt de maladies, équilibre, harmonie.

Phren  = Diaphragme, âme affective et par extension, esprit, conscience.

 

logos =  étude, discours, science. 

 

 

Sophrologie :    

=   Etude des états d’harmonie de la conscience  ou de la Conscience en harmonie.

=   Etude des changements de conscience.

=   la recherche de moyen pour influencer de façon positive le Moi Conscient.

La sophrologie travaille en premier lieu sur la Conscience de soi et  non   sur l’Inconscient comme c’est le cas en Hypnose, même si travailler sur la Conscience a forcément des répercussions sur notre Inconscient.

En sophrologie, on expérimente un état particulier de Conscience qu’on appelle : "4° Etat de conscience"  ou   "Etat sophroliminal" ou  "Conscience Isocay".

=  un Etat qui se situe entre somnolence et sommeil.

Mais  ce n’est ni l’un ni l’autre !   

 

La Sophrologie  permet de prendre conscience de soi : 

- de notre corps en premier lieu, de nos sensations physiques dans l'ici et maintenant,

- de nos émotions, sentiments, pensées, de tout ce qui nous constitue.

 

Elle entraîne un rééquilibrage entre :    le mental, l’émotionnel et le plan physique.

 

La sophrologie  vise principalement à

 

diminuer le niveau de tension musculaire,  

obtenir une sensation d'apaisement psychologique,

tout en maintenant l'esprit en éveil 

et en favorisant  une plus grande et meilleure perception

de tout ce qui se passe en nous.

 

 Pour certains,  la Sophrologie n’est pas un outil thérapeutique. Pour d’autres si. Tout dépend ce qu’on entend par là. 

D’autres encore disent que c’est « une thérapie douce ».

 

 

Je laisserai  chacun en juger par lui-même...