Le mot  Relaxation  est un  synonyme de relâchement, de tension diminuée ou supprimée ». 

La relaxation met en évidence deux composantes  : la décontraction musculaire et la détente de l’esprit, qui se font en même temps.

Quelle que soit la technique de relaxation, et elles sont nombreuses, les différentes méthodes de relaxation induisent  des modifications au niveau :

- du  fonctionnement cérébral, neurophysiologique, 

 - du  fonctionnement somatique   et   métabolique 

- et  au niveau   intra-psychique.   

 

La relaxation englobe différents exercices, dont la Sophrologie fait partie. 

La Sophrologie n’est donc qu’une technique particulière par rapport à toutes les techniques de relaxation corporelles (telles que les massages relaxants / le yoga /  les activités sportives de détente, marche, natation…, écoute musicale…).

 

 La  différence entre la sophrologie et la relaxation ?  

La sophrologie n’est pas de la relaxation au sens ou on l’entend dans le langage courant.

 

La Sophrologie :

-  inclut un aspect pédagogique.  Elle  a pour visée  d'apprendre au  Sujet  à  gérer  ses  sensations,  ses  émotions,  son vécu ; ce qui n’est pas forcément le cas dans les autres  dispositifs  de relaxation (tel que les massages). 

- Elle  apprend  au Sujet  à travailler sur soi en toutes circonstances et dans n’importe quelle position (debout, assis ou couché), rapidement et sans  environnement  idéal.

- Elle demande un apprentissage et donc un investissement personnel   (accessible dès l’age de 7 ans environ) . 

- Il s'agit d'une Technique que le Sujet peut maîtriser de mieux en mieux : elle  a donc un  côté  nettement  perfectible. Plus on fait de la Sophrologie, plus cela devient  facile  de gérer  et canaliser  nos  émotions, pulsions,  nos  perceptions dérangeantes.  

 - Cette technique nous rend plus "Eveillé", plus Conscient de nous-même et de ce qui se joue en nous.

 - Elle nous apprend à repérer nos  états d'âme, nos émotions, nos sentiments, nos besoins  : préalable indispensable pour ensuite pouvoir opérer d'éventuels changements en nous ou dans notre vie, pour pouvoir prendre des décisions adéquats.

- Elle nous apprend donc à poser un regard plus serein sur toute chose, à vivre dans l'acceptation de ce qui est  :  accepter-reconnaître nos besoins pour pouvoir dans un deuxième temps les satisfaire, ou  nos émotions pour pouvoir ensuite  s'en distancier, s'en libérer.